Suède: des enfants confinés pendant quatre mois par des parents “effrayés” par le Covid-19

Suède

Trois enfants âgés de 10 à 17 ans ont été retirés de leur famille en Suède après avoir été confinés pendant quatre mois par leurs parents, “effrayés” par l’épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé mercredi leur avocat.

Entre mars et début juillet, “les enfants et la famille n’ont pas eu le droit de quitter l’appartement (…), les parents étaient tellement effrayés par la pandémie”, selon Mikael Svegfors, avocat des enfants, interrogé par l’AFP.

Les faits se sont produits dans la région de Jönköping, dans le sud du pays.

Selon le verdict du tribunal administratif de Jönköping consulté par l’AFP, les enfants sont restés confinés dans leur chambre, et avaient interdiction de se côtoyer au sein même du domicile.

En outre, la porte du domicile était “clouée” pour que personne ne puisse sortir, une version que contestent les parents par la voix de leur avocat, cité par la radio locale.


Contrairement aux dispositifs imposés dans le reste de l’Europe, la Suède n’a pas confiné sa population et a maintenu ouvertes les écoles pour les moins de 16 ans, demandant à chacun de “prendre ses responsabilités”.

Le bilan est contestable: avec plus de 5.800 morts et 84.000 cas, la Suède est parmi les pays les plus touchés relativement à sa population.

Les parents, explique M. Svegfors, viennent d’une “autre partie du monde” et ne parlent pas couramment le suédois.

“Ils ont continué à suivre les informations de leur pays d’origine sur Internet”, un pays (dont le nom n’a pas été communiqué) qui avait imposé des mesures plus strictes de confinement, selon le conseil.


Avec AFP