Suspension de la contribution américaine à l’OMS : “Blâmer n’aide pas”, selon Berlin

l'OMS

Le gouvernement fédéral allemand a dénoncé, ce mercredi, la décision de l’Administration américaine de suspendre sa contribution à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), assurant que “blâmer n’aide pas” dans la lutte contre le coronavirus.

Nous devons travailler en étroite collaboration contre le Covid-19. Un des meilleurs investissements est de renforcer les Nations unies, en particulier l’OMS, qui est sous-financée, par exemple pour le développement et la distribution de tests et de vaccins“, a affirmé le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Dans le contexte sanitaire actuel, “blâmer n’aide pas“, a ajouté sur ses réseaux sociaux le chef de la diplomatie allemande, précisant que “le virus ne connaît pas de frontières“.

L’OMS fait “un travail incroyablement important“, a expliqué, de son côté, le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

Le gouvernement est convaincu de la nécessité de soutenir et de financer suffisamment l’OMS“, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.


Le président américain Donald Trump a annoncé mardi qu’il suspendait la contribution des Etats-Unis à l’OMS en raison de sa “mauvaise gestion” de la pandémie liée au nouveau coronavirus.