Suspension des vols à Tripoli après une attaque contre l’aéroport de Mitiga

Tripoli

Les vols ont été suspendus, mercredi, à Tripoli suite à des tirs de roquettes contre l’aéroport de Mitiga, ont annoncé des sources aéroportuaires libyennes.

Lors de cette attaque contre l’aéroport de Mitiga, le seul qui fonctionne dans la capitale libyenne, au moins un avion a été endommagé, ont précisé les mêmes sources.

Avec ces nouveaux tirs qui se sont abattus sur Mitiga dans la nuit de mardi à mercredi, les autorités aéroportuaires ont décidé de suspendre tous les vols et évacuer tous les bâtiments, y compris les bureaux et agences de voyage dans le périmètre de l’aéroport.

D’après la direction de Mitiga, tous les vols sont transférés jusqu’à nouvel ordre à Misrata” à 200 km à l’est de la capitale.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est plongée dans le chaos et depuis 2015, deux autorités rivales s’y disputent le pouvoir : le GNA basé à Tripoli et reconnu par l’ONU et un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar dans l’est du pays.


Entrée en principe en vigueur le 12 janvier dernier, une trêve est régulièrement violée aux portes de la capitale libyenne entre les pro-GNA et les pro-Haftar qui ont lancé en avril 2019 une offensive pour s’emparer de Tripoli.

De multiples efforts internationaux ont été entrepris, en vain jusque-là, afin de rapprocher les deux belligérants en vue de rétablir la paix dans ce pays.