Syrie: 12 chefs d’une coalition de terroristes abattus par l’armée russe

Douze chefs de la coalition terroriste “Tahrir al-Cham”, composée essentiellement de l’ex-branche du réseau Al-Qaïda en Syrie, ont été tués mercredi par l’armée russe qui a affirmé que le dirigeant de ce groupe terroriste “Mohammad al-Joulani” se trouvait dans un “état critique”.

Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense explique avoir lancé mardi des frappes aériennes après avoir obtenu des informations quant à la tenue d’une réunion de ce groupe, connu auparavant sous le nom de “Front al-Nosra“. “A la suite de cette frappe, (…) Mohammad al-Joulani a subi des blessures graves et multiples, a perdu un bras et se trouve dans un état critique“, ajoute-t-il.

Selon l’armée russe, qui intervient en soutien à l’armée syrienne et à la demande de Damas, “environ 50” autres “commandants” ont été tués dont l’un des bras droits de Mohammad al-Joulani et “plus d’une dizaine de membres” ont été blessés. Cette opération a été menée par l’aviation russe à la suite d’une attaque menée contre des éléments de la police militaire russe le 18 septembre dans la région de Hama, voisine de celle de Idleb (nord-ouest), qui n’avait pas fait de victime.

L’armée russe avait déjà affirmé le 27 septembre avoir tué cinq commandants et 32 éléments de Tahrir al-Cham. Mardi, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov a indiqué que l’aviation russe a éliminé, en 24 heures, 304 terroristes de l’organisation autoproclamée “Etat islamique” (Daech/EI), et 170 autres ont été blessés. Plus de 330.000 personnes ont été tuées et des millions déplacées depuis le déclenchement du conflit syrien en 2011.