Syrie : 15 civils morts dans des raids aériens au sud d’Idleb

Syrie

Quinze civils, dont six enfants, ont été tués vendredi dans des raids aériens menés par le régime et son allié russe, notamment sur un camp de déplacés situé au nord-ouest de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Une frappe ciblant un camp de déplacés près de la ville de Hass, dans le sud de la province d’Idleb, a causé la mort de 13 civils, dont quatre enfants, a précisé l’ONG, ajoutant que des raids ayant touché différentes zones de cette région ont tué deux autres enfants.

La région d’Idleb a fait l’objet d’un accord sur une “zone démilitarisée” conclu en septembre 2018 entre Ankara et Moscou mais n’a été que partiellement appliqué. La guerre de Syrie, déclenchée en 2011, a fait plus de 370.000 morts et jeté sur les routes de l’exil des millions de personnes.