Syrie: 9 civils tués et 15 blessés dans des tirs sur une école dans le nord-ouest

Syrie
Syrie

Neuf civils, dont cinq enfants, ont été tués et 15 ont été blessés mercredi en Syrie dans des tirs de missiles du régime ayant touché une école d’Idleb, province dominée par des jihadistes dans le nord-ouest du pays.

Le bilan actualisé a été fourni aux médias par le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Mercredi, des tirs de missiles sol-sol du régime ont visé la localité de Sarmine, dans l’est de la province d’Idleb, touchant une école et ses environs, a indiqué l’OSDH, précisant qu’une partie de l’école avait été aménagée pour accueillir des familles de déplacés.

Rien qu’en décembre, quelque 284.000 personnes ont été déplacées à cause des bombardements et des combats notamment dans le sud de la province d’Idleb, d’après l’ONU.

Face à l’afflux de déplacés, “des bâtiments publics comme des mosquées, des garages, des salles de mariage et des écoles sont utilisés pour accueillir les familles”, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).


Quelque 11.215 personnes ont été tuées au cours de l’année 2019, considérée, selon l’OSDH, la moins meurtrière depuis le début de la guerre.