ban600

Syrie : L’aide humanitaire attendue vendredi à Alep

Syrie : L’aide humanitaire attendue vendredi à Alep

 L'aide humanitaire pourrait parvenir vendredi à Alep après un retrait dans la journée de jeudi des forces gouvernementales syriennes et des insurgés de la route stratégique du Castello qui mène à la ville, indique un responsable rebelle.

"Le retrait est censé avoir lieu aujourd'hui et l'arrivée de l'aide demain. C'est ce qui est censé se produire mais il n'y a rien pour nous donné espoir", a déclaré Zakaria Malahifdji, membre du groupe Fastakim installé dans la ville.

Cet acheminement d'aide est prévu par l'accord de cessation des hostilités conclu par les Américains et les Russes et entré en vigueur lundi en fin de journée. L'armée et les rebelles s'accusent mutuellement de nombreuses violations de cette trêve.

Selon Malahifdji, les rebelles sont prêts à se retirer de la route du Castello mais redoutent que les forces pro-gouvernementales en profitent pour accentuer leur avantage. "C'est une grande crainte parce que le régime exploite toutes les opportunités", a-t-il précisé.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdoulrahman, a expliqué que les troupes syriennes et des groupes rebelles devaient opérer leur retrait simultanément.

"Le régime est prêt à se retirer mais il ne bougera pas avant que l'opposition commence à se retirer", a commenté Abdoulrahman.

Un responsable rebelle à Alep a indiqué que ce retrait des factions en lutte contre le régime Assad faisait l'objet de discussions "parce que l'accord (américano-russe) stipule que le régime doit respecter la trêve ce qui n'est pas le cas".

"Même hier, ils ont pris pour cible la région entourant le Castello", a-t-il ajouté.

Les troupes pro-Assad ont pris le contrôle de certaines portions de la route du Castello en juillet dans leur tentative d'encercler totalement les quartiers est d'Alep tenus par les rebelles.

"Si le régime se retire de 500 m à l'est et à l'ouest (de la route), alors les gars seront en mesure de se retirer un petit peu", a précisé Malahifdji. "Mais le régime ne répond pas. Les gars peuvent voir leurs positions devant eux".

L'agence RIA rapportait mercredi que l'armée russe était disposée à se retirer "graduellement" des abords de la route du Castello à partir de jeudi matin, simultanément aux rebelles présents dans ce secteur.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :