A LA UNEMonde

Syrie: Le président Bachar al-Assad signe une loi encadrant plus strictement les imams

Le président syrien Bachar al-Assad a signé une nouvelle loi encadrant plus strictement l’activité des imams, leur interdisant d’utiliser des lieux de culte à des « fins politiques » ou de voyager à l’étranger sans autorisation, indiquent les médias d’Etat.

Adoptée mercredi par le Parlement puis signée vendredi par le président, cette loi interdit aux imams d’appartenir à des partis politiques non autorisés, de participer à des conférences en Syrie ou à l’étranger et de quitter le territoire syrien sans l’autorisation du ministre des Affaires religieuses.

→ Lire aussi : Syrie: Bachar al-Assad décrète une amnistie générale pour les déserteurs de l’armée

Elle limite également le mandat du mufti de la République, la plus haute autorité musulmane, à trois ans renouvelables, au lieu d’une durée illimitée. L’actuel mufti, Ahmad Badreddine, occupe cette position depuis 2004.

En outre, le texte met en garde les religieux contre « l’incitation à la haine confessionnelle » et « l’exploitation des mosquées à des fins politiques« .

En vertu de la nouvelle loi, le ministère des Affaires religieuses devra, en parallèle, se « coordonner avec les ministère de l’Information et de la Culture pour superviser les programmes religieux dans les médias, ainsi que les publications religieuses« .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page