Syrie: Les bombardements font 12 morts dans le nord-ouest

Syrie

Douze civils ont trouvé la mort mardi dans des bombardements dans le nord-ouest de la Syrie, scène d’affrontements entre forces du régime et terroristes, a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), faisant état de six morts dans la grande ville d’Alep.

Mardi, six civils ont été tués par des tirs de roquettes sur un quartier du sud d’Alep, selon l’Observatoire qui ajoute que le jour-même, six autres civils ont également été tués dans des bombardements aériens du régime visant des secteurs insurgés d’Idleb ou du nord de la province voisine de Hama.

Dans la seule ville de Jisr al-Choughour à Idleb, les frappes du régime ont tué quatre personnes, d’après la même source.

→ Lire aussi : Syrie : Macron extrêmement préoccupé par l’escalade de violence sur Idlib

Entre fin avril et le 9 mai, les bombardements sur le sud d’Idleb et le nord de Hama ont obligé quelque 180.000 personnes à fuir. Ces déplacés se sont réfugiés dans des secteurs plus au nord, d’après l’ONU.


Et en un peu plus de deux semaines, 18 établissements médicaux ont été mis hors-service, a fait savoir lundi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

La Syrie est touchée depuis 2011 par une guerre qui a fait plus de 370.000 morts.