Syrie : Plus de 380.000 personnes tuées en près de 9 ans de guerre

Syrie
Syrie

Plus de 380.000 personnes ont trouvé la mort en Syrie, dont plus de 115.000 civils, depuis le début de la guerre en mars 2011, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) publié samedi.

Parmi les 115.000 civils tués, 22.000 sont des enfants et 13.612 sont des femmes, ajoute l’ONG, qui s’appuie sur un vaste réseau de sources à travers le pays.

→ Lire aussi : Syrie: 9 civils tués et 15 blessés dans des tirs sur une école dans le nord-ouest

Le dernier bilan établi en mars 2019 par l’OSDH faisait état de plus de 370.000 morts. Par ailleurs, la guerre a provoqué l’exil des millions de Syriens, a entraîné des destructions massives d’infrastructures et a réduit à néant plusieurs secteurs cruciaux pour l’économie, notamment celui du pétrole.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie pacifiques, le conflit en Syrie s’est ensuite intensifié avec l’implication de groupes jihadistes et de puissances étrangères.