Tanger: 5ème édition de la Modélisation des Nations Unies du club AZOR du 5 au 7 avril

Tanger: 5ème édition de la Modélisation des Nations Unies du club AZOR du 5 au 7 avril

Le club Azor de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Tanger organise la 5ème édition de la Modélisation des Nations Unies les 5, 6 et 7 avril 2019, sous le thème "Le pacte mondial des migrations".

Le club Azor de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Tanger a pour but de donner vie et de cultiver les jeunes esprits d’aujourd’hui, de les accompagner à réfléchir à demain, et ce, à travers la culture, le savoir et la politique.

C’est dans cette optique que, chaque année est organisé le MUN, une véritable simulation des comités organisés par les Nations Unies où plusieurs étudiants représentant leur pays défendent leurs idées, exposent leurs problèmes nationaux, et proposent des solutions en tant qu’ambassadeurs. Cette rencontre s’inscrit dans une dimension de rapprochement des profils estudiantins aux questions et thématiques mondiales sous le cadre de l’organisation des nations unies.

Il organise une modélisation de l’Union Européenne (une union politique et économique qui compte aujourd’hui 28 Etats membres dont le rôle est d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social), du Conseil de sécurité, du Word Health Organization, du Conseil des droits de l’Homme qui est depuis 2006 l’organe intergouvernemental principal des Nations unies sur toutes les questions relatives aux droits de l’homme, et de la Cour pénale internationale, un tribunal de dernier recours pour les poursuites de crimes internationaux graves, notamment le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité et Conseil économique et social les 5, 6 et 7 Avril 2019 où les participants, lycéens et étudiants universitaires, endossent le rôle des membres desdites organisations pour débattre dans la langue de Molière et de Shakespeare, discuter le sort du continent africain ou juger des procès criminels, etc. Ceci est, évidemment, dans le but de mieux saisir la nature des problèmes mondiaux, connaitre les ficelles du métier et faire de l’événement un Agora diplomatique pour les jeunes étudiants.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :