Tanger : Haro sur le trafic illicite

Le ministère de la Culture et le bureau de l’Unesco pour le Maghreb organise, le 5 et 6 mai à Tanger, les travaux d’un atelier qui s’inscrivent dans le cadre de la politique de protection du patrimoine culturel. «  Cet atelier vise à présenter les différentes conventions internationales et les instances internationales agissant dans le domaine de lutte contre le pillage des biens culturels », indiquent les organisateurs à travers un communiqué.

Ces ateliers, constitués dans le cadre du lancement du projet « Formation de formateurs sur la lutte contre le trafic illicite des biens culturels au Royaume » seront animés par des formateurs nationaux.

Notons que le trafic illicite des biens culturels occupe, en importance, le troisième rang des activités criminelles mondiales après le trafic des stupéfiants et des armes. Ce trafic entraîne des dommages importants pour le patrimoine matériel.