Tanger: saisie de plus de 26.000 unités de vêtements de prêt à porter de contrebande

vêtements

Les éléments des douanes relevant du commandement régional des douanes et impôts indirects à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sont parvenus, samedi à Tanger, à saisir plus de 26.000 unités de vêtements de prêt à porter de contrebande.

Le colonel Abdelkader Battani, commandant régional des brigades des douanes à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a souligné que cette opération est liée aux trois autres opérations menées au cours de cette semaine, notant que les investigations et les recherches menées ont permis de localiser un entrepôt clandestin de vêtements de contrebande, situé dans le quartier de Mghogha Kbira, près de la zone industrielle de Mghogha.

La perquisition effectuée par les éléments des douanes relevant de la brigade douanière de Tanger, sous la supervision effective du commandement régional, avec le soutien des éléments de la brigade de police judiciaire relevant du district de Béni Makada de Tanger, a permis de mettre la main sur plus de 26.000 unités de vêtements de prêt à porter pour femmes, hommes et enfants, de marques mondiales, a-t-il précisé.

Dans une déclaration à la presse, M. battani a relevé que l’opération s’est soldée aussi par la saisie de 3,5 tonnes de tissus de contrebande, 1,2 tonne de sachets plastiques d’emballage et 1,3 tonne de déchets de vêtements de prêt à porter, notant que la valeur globale des marchandises saisies est estimée à environ 1,2 million de dirhams.

Le colonel Abdelkader Battani a, par ailleurs, fait savoir que le parquet général a ordonné l’ouverture d’une enquête pour identifier tous les acteurs impliqués dans cette opération et démanteler ce réseau criminel actif dans la contrebande de tissus et de vêtements de prêt à porter.


Il est à rappeler que les éléments des douanes ont effectué, mercredi dernier, trois perquisitions ayant permis de saisir 28 tonnes de tissus et 4.670 unités de vêtements de prêt-à-porter pour femmes, hommes et enfants, d’une valeur d’environ 2,5 millions de dirhams.

Ces opérations s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’Administration des douanes et impôts indirects en matière de lutte contre la fraude et la contrebande dans toutes ses formes.

( Avec MAP )