Tanger-Tétouan-Al Hoceima: les retenues des barrages dépassent les 868 millions de m3

Les retenues des neuf barrages relevant du ressort territorial de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos ont atteint les 868,25 millions de m3 au 18 juin, contre 648,4 millions de m3 durant la même période une année auparavant.

Selon un rapport du secrétariat d’État chargé de l’Eau sur la situation quotidienne des barrages, le barrage Oued El Makhazine (province de Larache), le plus grand de la région, a atteint un taux de remplissage de 91,9%, contre 65,8% en glissement annuel (613,1 millions de m3 contre 442,5 millions de m3), alors que les retenues du barrage du 9 avril 1947 (préfecture de Tanger-Assilah) ont atteint 144 millions m3, soit un taux de remplissage de 48%, contre 139 millions m3 une année auparavant (46,3%).

>>Lire aussi :Barrage Hassan Addakhil à Errachidia: Un taux de remplissage de 40 %

Pour sa part, le barrage de Smir (province de Tétouan) a connu un taux de remplissage de 73,4%, soit une disponibilité d’eau de 28,6 millions de m3, contre 13,7 millions de m3 une année auparavant (35,1%), alors que le taux de remplissage du barrage Moulay El Hassan Ben El Mehdi s’est établi à 76,7% (18,1 millions de m3), contre 26,1% en glissement annuel (6,1 millions de m3).


Quant au barrage de Tanger Méditerranée (province de Fahs-Anjra), il a enregistré un volume de 21,9 millions de m3 (99,3%) contre 20,6 millions de m3 (93,6%), tandis que celui d’Ibn Battouta a enregistré 28 millions de m3 (96,1%), Abdelkrim El Khattabi (province d’Al Hoceima) a atteint 8,1 millions de m3 (68,7%), et Nakhla a affiché 3,69 millions de m3 (87,7%).

Concernant le barrage Joumoua (province d’Al Hoceima), la retenue est de 2,78 millions de m3 (53,9%), contre 3 millions de m3 durant la même période une année auparavant (58,1%).