Tanzanie : une bousculade durant un rassemblement religieux fait au moins 20 morts

bousculade

Une bousculade durant un rassemblement religieux dans un stade dans le nord de la Tanzanie a provoqué samedi la mort d’au moins 20 personnes, a annoncé Kippi Warioba, commissaire de district de la ville de Moshi, où le drame s’est produit.

Nous avons dénombré 20 morts mais le nombre pourrait augmenter (…) Au moins 16 personnes figurent parmi les blessés“, a déclaré à la presse le responsable gouvernemental, cité par des médias internationaux.

La tragédie a eu lieu au moment où un prédicateur populaire a versé de “l’huile sainte” sur le sol. Les fidèles se sont ensuite précipités pour la toucher dans l’espoir d’être guéris de leur maladie, ont déclaré des témoins.

Le chef de la police tanzanienne, Simon Sirro, a indiqué, de son côté, que la police a ouvert une enquête sur cette affaire, ajoutant que la police allait se pencher sur la manière dont des organisations religieuses gèrent des messes auxquelles participent souvent des centaines de personnes.

Nous prions pour eux (les victimes), mais je dois dire que certaines églises créent des problèmes, et nous allons voir comment nous allons les gérer“, a-t-il déclaré.


Dans un communiqué, le président tanzanien John Magufuli a fait part de sa “tristesse” après la mort des 20 personnes à Moshi, et celle de 20 autres personnes décédées dans des inondations dans la région de Lindi cette semaine.