Taroudant: les pertuis de la dérivation du barrage Sidi Abdellah fermés pour opérer la mise en eau

barrage Sidi Abdellah

Les pertuis de la dérivation provisoire du barrage Sidi Abdellah viennent d’être fermés en octobre pour assurer la mise en eau du barrage, dans le cadre du programme de mise en eau des barrages en cours de réalisation.

La réalisation du barrage Sidi Abdallah, d’une capacité de stockage de 10,4 millions de m³, permettra de renforcer l’infrastructure hydraulique du bassin du Souss et d’accompagner le développement économique et social de la région, a indiqué le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau dans un communiqué, précisant que le coût global du projet s’élève à 700 millions DH.

Avec cette capacité, le barrage Sidi Abdellah va assurer le renforcement de l’alimentation en eau potable et industrielle de la ville de Taroudant et des centres ruraux avoisinant, l’irrigation d’un périmètre de 1.500 ha environ de petite et moyenne hydraulique, ainsi que la protection contre les inondation des zones situées à l’aval.

Sur le plan social, le projet a permis la création de plus de 350.000 jours d’emplois associés à la construction du barrage, de même que le désenclavement de la population locale grâce à la réalisation d’un tronçon de route de 5 km de longueur.

Le barrage Sidi Abdellah est situé sur l’oued El Ouaar, à 25 km du nord de la ville de Taroudant. Il s’agit d’un barrage poids en Béton compacté au rouleau (BCR) de 63m de hauteur sur fondation, d’une longueur en crête de 370m et un volume de 500.000m³ de BCR.


( Avec MAP )