Téhéran entend donner un nouvel élan à sa coopération avec Rabat

 

L’Iran entend donner un nouvel élan à sa coopération avec le Royaume du Maroc dans plusieurs domaines, a affirmé, jeudi soir à Rabat, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran à Rabat, Mohammad Taghi Moayed.

Lors d’une rencontre avec des représentants des médias marocains, à l’occasion de la journée internationale d’Al Qods, le diplomate iranien a réitéré la volonté de son pays de renforcer sa coopération avec le Maroc et de diversifier les échanges bilatéraux dans différents domaines, notamment économique, commercial et touristique, se félicitant au passage du climat de stabilité et de sécurité, dont jouit le Royaume.

Il a, en outre, fait part des traditions d’hospitalité connues du Maroc, ainsi que de ses atouts et potentialités touristiques, estimant qu’ « il pourrait s’agir d’un point de départ pour une coopération entre les deux pays ».

« Le Maroc peut tirer profit du marché touristique iranien, émetteur de plus de 7 millions de touristes chaque année », a-t-il précisé, soulignant, dans ce sens, l’importance de faciliter l’octroi des visas aux touristes marocains désireux de se rendre en Iran.


Et d’ajouter que l’Iran, qui compte plus de 80 millions d’habitants, a des besoins importants en matière d’importations, d’où la nécessité de s’ouvrir sur d’autres pays tel que le Maroc.

Le diplomate iranien s’est, par ailleurs, penché sur plusieurs questions d’actualité internationale, notamment la cause palestinienne, soulignant la nécessité de fédérer les efforts pour soutenir l’action du peuple palestinien frère pour recouvrer son indépendance.

« Une marche internationale dédiée à la ville sainte d’Al-Qods est organisée dans presque 850 villes iraniennes, le dernier vendredi du mois sacré de Ramadan et ce, de manière simultanée en célébration de la Journée mondiale d’Al Qods », a-t-il ajouté.

Il a, en outre, fait savoir que son pays a entamé un grand retour sur la scène internationale depuis la signature de l’accord sur le nucléaire, relevant qu’à l’instar des grandes puissances mondiales, l’Iran figure désormais parmi les pays pionniers en matière des nouvelles technologies et d’innovations sur le plan scientifique.