Tempête de grêle dans la région Fès-Meknès : Akhannouch en visite de terrain aux zones touchées

Akhannouch

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, M. Aziz Akhannouch, a effectué jeudi une visite de terrain dans des communes de la région Fès-Meknès, touchées par la violente tempête de grêle de samedi dernier.

‘’Cette visite, effectuée sur Haute Instruction de SM le Roi Mohammed VI, vise à examiner la situation et identifier les impacts potentiels sur les différentes cultures’’, a déclaré M. Akhannouch à la presse, en marge de cette tournée, relevant que 31 communes de la région ont été frappées par cette tempête sur une superficie totale d’environ 19.000 ha.

L’ampleur des dégâts varie entre 5pc et 80pc selon les cultures, a-t-il précisé.

‘’Aujourd’hui, nous examinons les répercussions et les dégâts sur les cultures agricoles, pour identifier, en concertation avec les professionnels et les différents acteurs, les mesures susceptibles d’être prises, dans le cadre du renforcement des moyens de protection de l’agriculture et de l’élargissement de la couverture en moyens anti-grêle’’, a indiqué M. Akhannouch.

Dès que toutes les données auront été réunies, les mesures appropriées seront mises en place à même de faire face à ce phénomène de manière durable, a-t-il assuré, ajoutant que toute possibilité ou mesure liée directement au secteur agricole sera étudiée, outre les mesures qui concernent les catastrophes naturelles.


Selon le ministère de l’agriculture, des comités provinciaux composés des services du ministère et de représentants de la Chambre régionale d’agriculture de Fès-Meknès, ainsi que des représentants de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive (INTERPROLIVE) et de la Fédération interprofessionnelle de la filière de l’arboriculture fruitière au Maroc (FEDAM), s’étaient rendus sur le terrain, immédiatement après la tempête, pour examiner la situation.

La région de Fès-Meknès compte 6.260 hectares équipés en filets anti-grêle subventionnés par le Fonds de développement agricole, pour une enveloppe de 310 millions de dirhams, et 68 générateurs anti-grêle, gérés avec efficacité et efficience par la Fédération nationale des utilisateurs des générateurs anti-grêle, a indiqué le ministère dans un communiqué, au lendemain de la tempête.

Les services du ministère, les représentants de la Chambre régionale d’agriculture de Fès-Meknès, ainsi que les représentants de l’INTERPROLIVE et de la FEDAM restent mobilisés pour assurer le suivi et l’évaluation des impacts causés par cette catastrophe naturelle et la préparation d’un rapport détaillé sur le sujet, a rassuré le ministère.