ban600
credit agricol

Tenue à Santiago du Chili de la 5ème session des consultations politiques Maroc-Chili

Tenue à Santiago du Chili de la 5ème session des consultations politiques Maroc-Chili

Les travaux de la 5ème session des consultations politiques Maroc-Chili se sont tenus, lundi à Santiago du Chili, sous la présidence de la secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, et la Sous-secrétaire chilienne aux Relations extérieures, Carolina Valdivia.

Cette réunion a été l’occasion de passer en revue les relations bilatérales et de définir les perspectives de leur développement futur dans divers domaines notamment politique, économique et culturel en vue de renforcer les liens de coopération bilatérale au service des intérêts des deux pays.

Les deux parties ont également passé en revue une série d'axes de coopération dont la coopération énergétique, notamment en matière d'énergie propre, la coopération parlementaire et la coopération triangulaire Maroc-Afrique-Chili.

A cet égard, la responsable chilienne a tenu, "au nom du Président de la République, à féliciter le Royaume du Maroc pour le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et surtout pour sa politique en Afrique, le retour du Maroc à l’Union Africaine et l’accord de principe qui lui a été donné en vue d’intégrer la CEDEAO".

Elle s’est également félicitée de l’état des relations bilatérales entre le Chili et le Maroc qui "s’approfondiront davantage à travers cette réunion de consultations politiques, dans tous les domaines où nous pourrions identifier des complémentarités, au regard des potentialités de nos deux pays".

En économie, la partie chilienne a exprimé sa volonté de développer la coopération avec le Maroc en matière d'énergie solaire et éolienne notamment entre la Corporation pour la promotion de la production (Corfo) et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen).

S'agissant de la coopération parlementaire, Boucetta a salué les deux résolutions adoptées par le Congrès chilien. Début janvier, le Sénat de la République du Chili avait adopté une résolution de soutien à l'initiative marocaine d'autonomie, à moins d’une semaine de l’approbation d’une résolution similaire par la Chambre des députés chiliens, rappelle-t-on.

→ Lire aussi : Santiago: le Maroc et le Chili signent un mémorandum d’entente sur la coopération en matière de tourisme

En relation avec la coopération triangulaire Maroc-Afrique-Chili, la responsable marocaine a relevé que le Royaume, grâce à la politique éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a conclu plus de 1.500 accords avec les pays africains dans divers domaines.

Et de souligner que le Maroc est le 1er investisseur en Afrique de l’Ouest et le 2ème en Afrique, tout en mettant en avant le projet de Gazoduc Maroc-Nigeria qui connectera les ressources gazières du Nigeria aux pays de l’Afrique de l’Ouest et au Maroc. Le gazoduc s'étendra sur approximativement 5.660 km et son tracé sera mixte : onshore et offshore.

Dans une déclaration à la presse, Valdivia a indiqué que cette réunion a permis d’identifier les points et axes de coopération avec le Maroc et les points communs en relation avec les thèmes d’ordre international.

"Nous avons partagé nos points de vue au sujet de plusieurs questions d’ordre commun et identifié les points sur lesquels nous allons continuer d’avancer de manière concrète avec le Maroc", a-t-elle dit, tout en réitérant la volonté du Chili d’"avoir les meilleures relations d’amitié avec le Maroc".

Dans une déclaration similaire, Boucetta a indiqué que le Chili est un partenaire économique de grande importance en Amérique latine au regard de sa dynamique.

"Nos relations avec le Chili sont des relations distinguées et ont été renforcées après la Visite Royale. Elles ont été consolidées dans divers domaines notamment culturel, parlementaire et les échanges de visites", a relevé Boucetta, soulignant que le Maroc et le Chili partagent divers ambitions dont la volonté de développer les exportations, la diversification de l’économie, outre la promotion de l’agriculture, de la pêche et des énergies renouvelables.

Suite à cette réunion, Boucetta et Valdivia ont procédé à la signature d’un accord de coopération entre l'Académie marocaine des études diplomatiques et l'Académie diplomatique Andrés Bello du Chili.

La délégation marocaine comprenait notamment l'ambassadeur du Maroc au Chili, Kenza Elghali et la directrice des Affaires américaines au sein du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Bouchra Boutchich.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :