Thaïlande : l’armée offre des coupes de cheveux gratuites

l'armée

Un bataillon de l’armée thaïlandaise dans le nord du pays a déployé des équipes de “soldats-coiffeurs” pour offrir des coupes de cheveux gratuites aux habitants de nombreux patelins et villages sous mesure de confinement.

Plus d’un mois de verrouillage, avec la fermeture de tous les commerces et les services non essentiels, dont les salons de coiffures, ont rendu pénible le confinement à de nombreux habitants dans l’incapacité de se rendre chez leur coiffeur habituel.

Le 15 e bataillon du 2e régiment de la cavalerie, déployé dans la province essentiellement rurale de Nan, nichée sur les hauteurs du nord de la Thaïlande à la frontière avec le Laos, a été sensible à cette déconvenue et a décidé de lancer l’”unité des barbiers”.

Plusieurs soldats, qui avaient des connaissances en coiffure dans leurs vies civiles antérieures, ont été équipés d’outils de coiffure et d’une moto pour sillonner les villages éparpillés dans les montagnes et offrir des coupes gratuites aux habitants.

Le commandant du bataillon, le lieutenant-colonel Bundhit Chaokanha, parle fièrement et sans réserve habituelle des hommes en treillis, de son unité de “barbiers”.


L’unité a été déployée dans les villages des districts de Muang, Wiang Sa, Na Noy, Na Muen et Mae Charin, où la plupart des gens ont maintenant des cheveux longs car tous les salons de coiffure de la province ont été fermés pour limiter les risques de propagation de Covid-19.

Les “barbiers” sortent individuellement à moto vers des communautés éloignées en montagne et cette action citoyenne a été accueillie avec grande joie par les habitants confinés, s’est félicité le lieutenant-colonel Bundhit.