Thaïlande : un porteur de covid-19 met en quarantaine 112 membres du personnel médical de deux hôpitaux

quarantaine

Une victime d’un accident de la circulation pris en charge par deux hôpitaux de Phuket (Sud de la Thaïlande) a provoqué la mise en quarantaine de 112 membres du personnel médical de ces deux structures hospitalières.

Victime d’un accident de la circulation, la victime, un touriste hongrois, aurait dissimulé au corps soignant de l’hôpital qui l’a pris en charge son exposition au virus en fréquentant des zones à risque, ainsi que son voyage de deux semaines en Malaisie, l’un des pays les plus touchés en Asie du Sud-Est.

Le blessé a été ensuite transféré dans un autre hôpital où il a du subir une intervention chirurgicale consécutive à ses blessures dans l’accident.

Après l’opération, le patient a repris conscience et communiquait aisément avant de développer une forte fièvre et des difficultés respiratoires auxquelles il a succombé. Un test sur le patient a révélé qu’il est infecté au Covid-19 et développé une pneumologie virale sévère.

La mort du touriste hongrois a été un choc pour nous car il n’a pas signalé son risque d’infection au Covid-19 à son admission. Cent douze membres du personnel médical entrés en contact avec le patient ont été mis en quarantaine“, a déclaré le directeur de l’hôpital de Vachira Phuket, Chalermpong Sukhonthapol.


Il a précisé que 104 d’entre eux étaient jugés à haut risque et huit autres à faible risque. Le personnel à haut risque a été placé dans des installations de quarantaine pendant 14 jours, alors que les autres vont observer un isolement à domicile, a-t-il dit.

En vue d’enrayer la propagation de la pandémie, la ville de Phuket, l’une des plus célèbres stations balnéaires de la Thaïlande, a décrété un verrouillage total de la cité avec interdiction des voyages et fermeture des hôtels.