Time Magazine: 253 villes américaines touchées par les tueries de masse cette année

Time Magazine: 253 villes américaines touchées par les tueries de masse cette année

Le prestigieux hebdomadaire américain Time Magazine réserve sa Une cette semaine aux tueries de masse aux Etats-Unis, écrivant sous le titre évocateur "Assez" que 253 villes du pays ont été touchées par ce phénomène depuis début 2019.

Outre Dayton et El Paso, théâtres des fusillades qui ont coûté la vie à 32 personnes en fin de semaine écoulée, Gilroy, Virginia Beach, Chesapeake, Charleston et bien d'autres villes ont vécu ce genre de drames durant les seules huit mois de l'année en cours, rappelle le magazine, sur la couverture de son dernier numéro à paraître vendredi. "Nouvelle couverture de TIME: Nous sommes rongés de l'intérieur. Pourquoi les États-Unis sont en train de perdre la bataille contre le terrorisme nationaliste blanc", écrit le magazine, vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, dans un tweet annonçant la couverture. L'artiste John Mavroudis, qui a dessiné la couverture, décrit l'image en Une comme un "portrait effrayant d'un pays noyé dans la violence armée".

Outre le mot "Assez" (Enough) visible en milieu de couverture, le magazine écrit en filigrane "Une année de violence armée en Amérique. Jusqu'ici."

Le magazine se réfère aux archives sur la violence armée et se base sur la définition d'une fusillade de masse comme étant un incident dans lequel quatre personnes ou plus ont été abattues ou tuées, sans compter le tireur.

→Lire aussi : Tueries de masse: Journée sombre aux Etats-Unis

De récentes statistiques évoquent environ 300 millions d’armes en circulation aux Etats-Unis. L'usage des armes est un droit consacré dans le deuxième amendement de la constitution du pays. Il est ardemment défendu par des lobbys particulièrement puissant. En dépit des drames successifs au fil des ans, le débat autour de la restriction de l'accès aux armes demeure sensible et peine à avancer.

Au lendemain des dernières fusillade, le président américain Donald Trump a appelé à resserrer les vérifications des antécédents pour le port d'armes à feu, tout en suggérant de lier une telle loi à la réforme de l'immigration.

"Nous ne pouvons laisser les victimes d’El Paso, au Texas, et de Dayton, en Ohio, mourir en vain. De même, pour ceux qui ont été grièvement blessés. Nous ne pourrons jamais les oublier ainsi que ceux qui les ont précédés. Républicains et Démocrates doivent se réunir pour mettre en place de fortes vérifications des antécédents", a écrit le président américain sur Twitter. Qualifiant les tueries de masse de "crime contre l'humanité", il a ensuite appelé à l'exécution "rapide" de leurs auteurs et à une condamnation par les Etats-Unis du suprémacisme blanc, une idéologie raciste fondée sur l'idée de la supériorité de la race blanche sur les autres humains.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :