Tirs de roquettes contre l’ambassade US à Bagdad: Pompeo exprime son “indignation” au PM irakien

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a exprimé lundi, dans un appel téléphonique avec le Premier ministre irakien Adil Abd al-Mahdi, “son indignation face aux attaques continues des groupes armés iraniens contre les installations américaines en Irak”.

“Le Secrétaire Pompeo a encouragé le Premier ministre à maintenir la souveraineté irakienne et a réaffirmé l’engagement durable des États-Unis envers le peuple irakien”, rapporte le Département d’Etat dans un communiqué, au lendemain de tirs de roquettes ayant ciblé l’ambassade US à Bagdad.

M. Pompeo a souligné “une fois de plus que ces attaques témoignent d’un mépris aveugle pour la souveraineté irakienne et d’un échec à maîtriser ces dangereux groupes armés”. Lors de cet appel, “il a salué l’engagement du Premier ministre Abd al-Mahdi à renforcer la sécurité pour protéger le personnel américain et les installations diplomatiques”, ajoute la même source.

Pour Washington, les attaques iraniennes sur les installations américaines en Irak sont une tentative de Téhéran pour “détourner l’attention (…) de la répression brutale des manifestants pacifiques irakiens par l’Iran et ses mandataires”.