Toyota prévoit d’investire 2 milliard d’euros dans les véhicules électriques

Toyota

Le constructeur japonais “Toyota Motor Corp” prévoit d’investir 2 milliards de dollars pour le développement de véhicules électriques en Indonésie au cours des quatre prochaines années, rapportent samedi des médias indonésiens.

Entre 2019 et 2023, nous augmenterons progressivement notre investissement en Indonésie à 28.300 milliards de roupies (2 milliards de dollars)“, a déclaré le président de Toyota, Akio Toyoda, précisant que l’accord a été convenu lors d’une réunion tenue jeudi avec le ministre indonésien de la coordination des affaires maritimes, Luhut Pandjaitan.

→ Lire aussi : Toyota va accorder un accès libre de droits aux brevets de véhicules hybrides

Le responsable japonais a de même noté que le Groupe “Toyota” considère l’Indonésie comme “une destination de choix” pour les investissements dans les véhicules électriques, ajoutant que le gouvernement indonésien dispose déjà d’une feuille de route pour le développement des véhicules écologiques.

S’exprimant à cette occasion, M. Pandjaitan a fait savoir que l’Indonésie, la plus grande économie de la région de l’Asie du Sud-Est, dispose d’abondantes réserves du minerai latérite de nickel, un composant essentiel pour les batteries lithium-ion destinés aux véhicules électriques.


Il a aussi indiqué que son pays, deuxième centre de production automobile en Asie du Sud-Est, peut devenir un acteur régional majeur dans la production de batteries au lithium et répondre à la demande croissante de véhicules électriques dans le monde. Le constructeur automobile japonais a, par ailleurs, précisé que la moitié de ses ventes mondiales devraient provenir de véhicules électriques d’ici 2025, soit cinq ans plus tôt que prévu.