La traite d’êtres humains au centre de discussions entre M. Abdennabaoui et des responsables judiciaires algériens et soudanais

La lutte contre la traite d'êtres humains au centre de discussions entre M. Abdennabaoui et des responsables judiciaires algériens et soudanais
Le procureur général, Mohamed Abdennabaoui, donne, lundi (23/10/17) à Rabat, une déclaration à la MAP, à l’issue de ses entretiens avec le ministre tunisien chargé des relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l'Homme, M. Mehdi Ben Gharbia

Le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui a examiné, mercredi, avec des responsables judiciaires étrangers, les moyens de lutter contre la traite d’êtres humains, en marge de la 1ère Conférence internationale sur la justice, organisée du 2 au 4 avril à Marrakech.

Lors de ses entrevues avec le Procureur général près la Cour d’Alger, Beniketir Benaïssa, le procureur général de la République du Soudan Omar Ahmed Mohamed et la représentante du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, Cristina Albertin, M. Abdennabaoui a indiqué que la lutte contre le crime et la traite d’êtres humains nécessite la conjugaison des efforts de pays et des organisations internationales.

>>Lire aussi : M. El Othmani: Bilan positif d’une année d’action gouvernementale riche en réalisations

Dans ce sens, il a insisté sur la signature de conventions et la coordination des programmes de partenariat, note un communiqué du ministère public. Par ailleurs, le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation a présenté des explications sur le système judiciaire marocain et la politique pénale. De leur part, les responsables judiciaires étrangers ont salué le succès de cette conférence internationale, qui a porté sur plusieurs axes relatifs à l’indépendance du parquet, la sécurité juridique et judiciaire et la protection des droits des justiciables.


A la même occasion, ces responsables judiciaires ont mis en exergue le contenu du message royal adressé aux participants à la conférence, organisée à l’occasion du premier anniversaire de la mise en place du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette conférence a été marquée par la participation de ministres de la Justice, de présidents de Conseils supérieurs de la magistrature, d’organisations de défense des droits de l’Homme, d’organisations professionnelles et d’experts et d’universitaires de plusieurs pays.