A LA UNESport

Transferts: la Fifa entend encadrer l’activité des agents

La Fifa vise une adoption “d’ici à l’été 2021” d’une panoplie de règles encadrant les transferts de joueurs en rétablissant une licence pour les agents, plafonnant leurs commissions et limitant leurs conflits d’intérêts, a-t-elle annoncé jeudi.

Engagé en 2018, ce chantier aux lourdes implications financières devrait aboutir à un vote du Congrès de l’instance du football “avant l’été”, pour une entrée en vigueur “en septembre 2021”, a détaillé lors d’une visioconférence le directeur juridique de la Fifa, Emilio Garcia.

La Fifa, qui martèle vouloir “améliorer la transparence et protéger les joueurs”, veut revenir sur la dérégulation du marché des transferts parachevée par la suppression en 2015 de la licence d’agent de joueur. Une mesure portée par son ex-patron Sepp Blatter, emporté depuis par les scandales.

Face à la prolifération d’intermédiaires aux compétences variables, il s’agit de rétablir une autorisation d’exercer, soumise à examen initial organisé par la Fifa puis “crédits” de formation annuels. Les candidats devront prendre une assurance professionnelle et n’avoir jamais été condamnés pour des faits de corruption, blanchiment, fraude fiscale, abus sexuels ou harcèlement.

Par ailleurs, leurs commissions seront plafonnées à 6% du montant total du salaire contracté par le joueur, ou à 10% du montant du transfert si l’agent est payé par le club vendeur.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page