Transport en commun à Casablanca : Alsa, RATP et Transdev sont en lice

RATP et Transdev

Par Khadija Skalli

Le groupe espagnol Alsa ainsi que les sociétés françaises RATP et Transdev seraient parmi les soumissionnaires à l’appel d’offre lancé par Casa Transport pour la gestion déléguée des services de transport en commun par bus dans la capitale économique.

Qui sera le futur prestataire, qui va succéder à M’dina Bus ? Il faut encore du temps avant de connaître l’adjudicataire de cet important marché, en raison des problèmes judiciaires avec l’actuel délégataire. Certes, le Conseil de l’établissement de coopération intercommunale (ECI) a décidé, mardi 5 février, de résilier le contrat de M’dina Bus. Toutefois, l’affaire n’est pas encore close puisque M’dina Bus a recouru à la justice pour réclamer des dédommagements.

Pour ce qui est de la succession de M’dina Bus, trois opérateurs sont en lice, rapporte la presse espagnole. Il s’agit de la société espagnole Alsa et des opérateurs français RATP et Transdev, révèle le site www.expansion.com. Le groupe ibérique de la mobilité urbaine Alsa aurait de fortes chances de remporter le contrat de gestion déléguée des services de transport en commun par bus dans la capitale économique.

→ Lire aussi : Grand Casablanca : résiliation du contrat de la société M’dina Bus


La société espagnole, filiale de National Express, a réussi à s’imposer comme un opérateur de premier plan dans le secteur du transport urbain au Maroc.  La société ibérique est déjà présente à Marrakech, Agadir, Tanger, Khouribga et, depuis cette année, à Rabat. Alsa table beaucoup sur le marché casablancais pour doubler ses acticités. Rien n’est encore acquis pour le moment.

Alsa fait face à son grand rival le groupe français RATP, qui compte parmi les leaders mondiaux de la mobilité urbaine. Fort de son alliance avec le groupe allemand Rethmann, qui a acquis les 30% du capital détenus par Veolia, l’opérateur français de transport Transdev s’engage aussi dans cette course.

Le processus de sélection du prochain délégataire est toujours en cours. C’est Casa Transports, mandaté par l’établissement de coopération intercommunale «Al Baida»,  qui mène l’intégralité du processus de contractualisation.

Une fois sélectionné, le nouveau concessionnaire devra assurer un service régulier de transport en commun par bus dans 18 communes relevant des préfectures de Casablanca, Mohammedia et des provinces de Nouaceur et Médiouna.


Pour rappel, l’appel d’offre a été lancé en juin 2018, par Casa Transport SA.