ban600
credit agricol

Transport routier: Le gouvernement appelle toutes les parties à respecter l’accord conclu mercredi

Transport routier: Le gouvernement appelle toutes les parties à respecter l’accord conclu mercredi

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, s'est engagé à respecter l'accord conclu entre le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau et les professionnels du secteur du transport routier, tout en les invitant à faire de même.

Au cours de cette réunion, le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau a présenté les résultats du dialogue ayant lieu le 31 octobre à Rabat avec les représentants des organisations professionnelles du secteur du transport qui a connu une forte participation (200 personnes représentant 120 organisations professionnelles), a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil du gouvernement.

→ Lire aussi : Abdelkader Amara s’engage à répondre aux revendications des professionnels du transport routier des marchandises

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau et les organisations professionnelles du secteur du transport routier ont convenu de revoir le seuil de tonnage en vigueur à la lumière des conclusions d’une commission qui sera créée sous la présidence du Secrétaire général du Département du transport et de la logistique et au sein de laquelle toutes les parties prenantes seront représentées, a affirmé El Khalfi, ajoutant que dans l’attente des conclusions de ladite commission, la question de sur-tonnage sera traitée avec flexibilité dans la limite de 30%.

Concernant la subvention accordée au gasoil professionnel, une commission qui sera présidée conjointement par un représentant des professionnels et un autre du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, planchera sur cette question pour présenter une proposition concrète qui sera examinée avec les autres départements ministériels concernés en vue de prendre les décisions nécessaires, a-t-il fait savoir.

S’agissant de la carte du conducteur professionnel toutes catégories confondues, El Khalfi a précisé qu'il a été décidé d’exonérer les chauffeurs en exercice des frais de formation estimés à 8.000 dirhams, lesquels seront totalement pris en charge par le ministère.Lors de cette réunion, les professionnels du transport routier ont été unanimes à voter pour la suspension de la grève, a-t-il souligné.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :