Trump annonce de nouvelles sanctions contre Téhéran

Trump
Trump

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi de nouvelles sanctions contre l’Iran au lendemain de frappes iraniennes contre des bases militaires américaines en Irak.

“Les États-Unis imposeront immédiatement des sanctions économiques punitives supplémentaires au régime iranien”, a indiqué M.Trump dans une allocution à la Maison Blanche.

Il a noté que son administration continue d’examiner d’autres options pour répondre aux frappes de missiles iraniens en réaction à l’assassinat ciblé du général Qassem Soleimani “Ces sanctions puissantes resteront en vigueur jusqu’à ce que l’Iran modifie son comportement”, a expliqué le président américain. “Rien que dans les derniers mois, l’Iran a saisi des navires dans les eaux internationales, lancé une attaque sans provocation sur l’Arabie saoudite et abattu deux drones américains”, a-t-il rappelé.

→ Lire aussi : Après les tirs de missiles contre des bases américaines en Irak, Trump se veut rassurant

Le Locataire de la Maison Blanche a saisi cette occasion pour exhorter ses alliés internationaux, notamment européens, à faire pression sur l’Iran pour mettre fin à son ambition d’acquérir l’arme nucléaire.


“L’Iran doit abandonner ses ambitions nucléaires et mettre fin à son soutien au terrorisme”, a souligné M. Trump. “Nous devons tous travailler ensemble pour conclure un accord avec l’Iran qui fasse du monde un endroit plus sûr et plus paisible”, a-t-il ajouté.

“La paix et la stabilité ne peuvent prévaloir au Moyen-Orient tant que l’Iran continue de fomenter la violence, les troubles, la haine et la guerre. Le monde civilisé doit envoyer un message clair et unifié au régime iranien: votre campagne de terreur, de meurtre, de chaos ne sera plus tolérée”, a martelé le président Trump.

“Les États-Unis sont prêts à embrasser la paix avec tous ceux qui la recherchent”, a-t-il affirmé, faisant observer que l’armée américaine était la plus sophistiquée au monde, mais que cela ne signifiait pas qu’elle avait envie de recourir aux armes.

“La force américaine, militaire et économique, est le meilleur moyen de dissuasion”, a-t-il estimé.