Trump fustige l’OMS jugée “trop centrée sur la Chine”

Trump

Le président américain Donald Trump a critiqué mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour sa gestion de la pandémie de coronavirus, qualifiant l’organisation de “très centrée sur la Chine”.

“L’OMS s’est vraiment plantée. Pour une raison quelconque, financée en grande partie par les États-Unis, mais très centrée sur la Chine. Nous allons jeter un coup d’œil à cela”, a tweeté le président Trump mardi, suggérant qu’il examinerait le financement américain pour l’OMS, un organisme des Nations Unies responsable de la santé publique internationale.

“Heureusement, j’ai rejeté très tôt leurs conseils sur le maintien de nos frontières ouvertes à la Chine. Pourquoi nous ont-ils fait une recommandation aussi erronée?”, s’est encore interrogé le Locataire de la Maison Blanche sur Twitter, sa plateforme de communication préférée.

Le président américain faisait référence à la déclaration de l’OMS du 3 février selon laquelle il n’était pas nécessaire de restreindre largement les déplacements afin de stopper la propagation du nouveau coronavirus, apparu pour la première fois à Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei. L’administration Trump avait limité les voyages en provenance de la Chine vers les États-Unis quelques jours plus tôt.