Trump invoque la Loi sur la production de défense pour faciliter la production de respirateurs

Trump

La Maison Blanche a annoncé jeudi que le président Donald Trump avait invoqué la Loi sur la production de défense pour résoudre les problèmes de chaîne d’approvisionnement rencontrés dans la fabrication de respirateurs.

Aujourd’hui, j’ai émis une ordonnance en vertu de la Loi sur la production de défense pour garantir plus pleinement que les fabricants nationaux puissent produire les respirateurs nécessaires pour sauver des vies américaines“, a indiqué le président Trump dans un communiqué.

L’ordonnance de jeudi intervient dans un contexte de craintes accrues de pénurie de respirateurs à travers le pays. L’utilisation de ces dispositifs médicaux vitaux a grimpé en flèche chez les patients du coronavirus en situation critique.

Cette décision, indique le communiqué, aidera les fabricants nationaux à “sécuriser les fournitures dont ils ont besoin pour construire les respirateurs nécessaires pour vaincre le virus“.

Le président a également affirmé que cette décision “sauvera des vies en supprimant les obstacles dans la chaîne d’approvisionnement qui menacent la production rapide de respirateurs“.


L’ordonnance, qui a pris la forme d’un mémorandum présidentiel, ordonne la fourniture de matériaux pour fabriquer des respirateurs à six sociétés: General Electric, Hill-Rom Holdings, Medtronic Public Limited, ResMed, Royal Philips et Vyaire Medical.

Le mémorandum ordonne également au secrétaire par intérim de la Sécurité intérieure, Chad Wolf, et au secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar, “d’utiliser toutes les autorisations disponibles en vertu de la loi pour faciliter la fourniture de matériel” à ces sociétés.

Un porte-parole de General Electric a déclaré que la société salue “les efforts déployés par l’administration pour répondre aux contraintes de la chaîne d’approvisionnement et aider l’industrie dans sa mission de produire autant de respirateurs que possible pour les cliniciens de première ligne qui traitent les patients COVID-19“.

Auparavant, M. Trump avait invoqué la Loi de production de défense pour obliger General Motors à produire davantage de respirateurs.