Trump va suspendre l’immigration pour 60 jours, citant le Covid-19 et la protection des emplois US

l'immigration

Le président américain Donald Trump a annoncé mardi les détails de son décret exécutif visant à suspendre l’immigration en raison de la pandémie de coronavirus, affirmant que la mesure durerait initialement 60 jours et s’appliquerait à ceux qui demandent la résidence permanente aux Etats-Unis.

Lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, Trump a présenté cette action comme un effort pour protéger les travailleurs américains de la concurrence étrangère. Il a indiqué qu’il y aurait certaines exemptions mais n’a pas fourni de précisions.

Il serait injuste que les Américains licenciés par le virus soient remplacés par de nouveaux travailleurs immigrés en provenance de l’étranger“, a déclaré le président. “Nous devons d’abord prendre soin du travailleur américain“, a-t-il ajouté.

Trump a déclaré que l’administration cesserait d’émettre certaines “green cards” (cartes vertes d’immigration permanente) pendant 60 jours, une décision qui attirera certainement une vive opposition.

Le type de demande de carte verte le plus courant est l’immigration basée sur le parrainage familial pour obtenir la résidence permanente de ressortissants étrangers par leur conjoint américain.


Les ressortissants étrangers cherchant à entrer aux États-Unis n’étaient déjà pas en mesure de le faire en raison de la pandémie, les consulats étant fermés pour la plupart des entretiens de visa depuis le mois dernier.

Trump n’a pas précisé si la suspension s’appliquerait également aux candidats à l’immigration permanente déjà dans le pays ou seulement à ceux qui demandent la première entrée aux États-Unis.