AccueilA LA UNETunique marocaine d’Ivanka Trump : La “belle surprise” pour Fadila El Gadi
Ivanka Trump

Tunique marocaine d’Ivanka Trump : La “belle surprise” pour Fadila El Gadi

Tout au long de son séjour au Maroc, la Conseillère du président américain, Ivanka Trump a fasciné les observateurs de la mode, avec des tenues signées par la créatrice et styliste marocaine Fadila El Gadi, affichant un look “beldi” revisité qui puise son raffinement d’un savoir faire ancestral.

D’une voix chaleureuse et réjouie, Fadila El Gadi confie à la MAP, la “belle surprise” qu’elle a eue en découvrant la tenue de la conseillère du président américain, Ivanka Trump, à son arrivée, mercredi, à l’aéroport de Rabat-Salé pour une visite au Maroc qui porte notamment sur la promotion de son Initiative de développement économique des femmes (Women’s Global Development and Prosperity (W-GDP).

Pour sa première apparition, Ivanka Trump a porté une “veste” grise en cachemire, puisant son élégance et son raffinement des motifs de broderie qui distinguent l’artisanat marocain, riche par sa diversité culturelle et historique.

“Après avoir fait une recherche sur les couturiers et créateurs les plus prisés du Royaume, la conseillère américaine et son équipe, ont choisi et passer plusieurs commandes à travers mon site web”, a expliqué Fadila El Gadi.

Avec un sourire elle ajoute que jusqu’à présent, Ivanka Trump n’a révélé que trois tenues, “on attend avec impatience de voir les autres créations”.

→ Lire aussi : Communiqué conjoint sur la réaffirmation de l’engagement des États-Uni…

En plus de la “veste” en gris au style Jabador, la conseillère du président américain a présenté lors de sa visite à Sidi Kacem pour le lancement d’une campagne d’appui à l’opération de melkisation des terres soulaliyates, une tunique blanche brodée de fil noir (Randa), le tout relevé par une simple ceinture dans la même couleur qui témoigne du goût délicat d’une société ancestrale et raffinée.

Quant à la rencontre d’Ivanka Trump avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, jeudi à Rabat, pour présider la cérémonie de signature d’un accord de coopération entre le Royaume du Maroc et la Millennium Challenge Corporation (MCC), elle est apparue avec un deux pièces à la couleur vert impérial et une cape “selham” avec un motif en blanc et jaune sur une broderie verte, un beldi revisité, réalisé à la main.

Les créations de Fadila El Gadi, se veulent intemporelles, qui peuvent être portées par toutes les femmes sans distinction et dans tous les pays notamment Rabat, Marrakech, Paris ou Londres.

Pour cette femme marocaine, ses créations permettent une liberté du mouvement du corps féminin, qui se veut un genre de militantisme pour la liberté et l’indépendance de la femme, alliant esthétique et confort .

“Je désire, à travers mes créations, préserver notre savoir faire artisanal qui est en soi un patrimoine et une identité qui font la fierté de tous les marocains”, a affirmé la styliste Fadila El Gadi.

La créatrice et styliste marocaine Fadila El Gadi a su marier le savoir faire marocain et les tendances de la mode moderne, par des créations originales qui ont subjugué l’esprit de plusieurs personnalités internationales, de tous les horizons, de la culture vers la politique en passant par la diplomatie et les médias.

Par ses créations originales issues d’une broderie caractéristique de l’artisanat marocain, elle est devenue ambassadrice d’un savoir faire ancestrale, portées par des figure médiatique notamment l’actrice et chanteuse américaine Barbra Streisand, l’acteur et réalisateur français Daniel Auteuil, l’actrice franco-américaine Arielle Dombasle, l’animatrice de télévision franco-suisse Maïtena Biraben ou la journaliste franco-libanaise Léa Salamé.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :