A LA UNEMonde

Tunisie/Corruption : Douze personnes dont un ancien ministre, interdites de voyager

Les autorités tunisiennes ont annoncé, lundi, avoir décidé d’émettre une interdiction de voyage à l’encontre de douze personnes soupçonnées de corruption administrative et financière.

D’après le ministère public près le pôle judiciaire économique et financier, ces personnes sont soupçonnées de corruption dans des marchés d’extraction et de transfert des phosphates.

→ Lire aussi : Tunisie: le PDG de la chaîne nationale démis de ses fonctions

La liste des 12 personnes interdites de voyager comprend un ancien ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, un député et son frère, un ancien président directeur général de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), un contrôleur financier au ministère des Finances, des directeurs à la CPG ainsi que des gérants de sociétés de sous-traitance, a précisé le porte-parole de la juridiction, Mohsen Daly.

Depuis les décisions du président Kaïs Saïed du 25 juillet portant sur la levée de l’immunité des membres de la Chambre des représentants du peuple, plusieurs arrestations et interpellations ont eu lieu parmi les députés et de responsables d’administrations publiques pour corruption ainsi que pour des tentatives de violence et de destructions de preuves.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page