Tunisie : Ouverture d’une enquête sur les conditions d’arrestation de Nabil Karoui, candidat à la Présidentielle

Tunisie : Ouverture d’une enquête sur les conditions d’arrestation de Nabil Karoui, candidat à la Présidentielle

Une enquête sur les circonstances de l'émission de mandat de dépôt à l'encontre de Nabil Karoui, candidat à la Présidentielle et président de parti, a été ouverte afin de s'assurer de la légalité des procédures empruntées, a déclaré samedi le ministre tunisien de la Justice, Mohamed Karim Jamoussi.

Nabil Karoui, propriétaire de Nessma TV, président du parti "Au Cœur de la Tunisie" et candidat à la Présidentielle anticipée du 15 septembre, a été arrêté vendredi en exécution d’un mandat de dépôt délivré à son encontre par une des chambres de la Cour d'appel de Tunis.

En réaction à la controverse suscitée par cette arrestation, le ministre a affirmé avoir ordonné à l'inspection générale au sein du département de la Justice d'enquêter sur les circonstances de l'émission de mandats de dépôt à l'encontre de Nabil et de son frère Ghazi.

La loi stipule que l'inspection générale exerce sous l'autorité directe du ministre, une mission d'inspection sur l'ensemble des juridictions et sur tous les services et les établissements relevant du ministère à l'exception de la cour de cassation, a-t-il précisé.

Le 2 septembre 2016, une organisation avait déposé une plainte près le Pôle judiciaire, économique et financier contre les deux frères Karoui pour suspicion de blanchiment d’argent.

Le 8 juillet 2019, le juge d’instruction en charge de l’affaire avait décidé des mesures préventives à l’encontre des deux frères Karoui, dont l’interdiction de voyage et le gel des avoirs. Le 23 juillet dernier, Nabil Karoui a été entendu par le premier juge d'instruction du Pôle judiciaire durant huit heures dans le cadre de la même affaire.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :