Tunisie : Ouverture, le 27 juin, des frontières terrestres, aériennes et maritimes

frontières

Les autorités tunisiennes ont annoncé, lundi, la réouverture des frontières terrestres, aériennes et maritimes à partir du 27 juin.

Cette décision de rouvrir ces frontières, fermées depuis la mi-mars, a été décidée par la Commission nationale de lutte contre le covid-19.

Réunie sous la présidence du chef du gouvernement, Elyès Fakhfakh, la commission a décidé également d’autoriser, à partir du 4 juin, le déplacement dans le pays des Tunisiens rapatriés.

Ces Tunisiens seront soumis à un isolement sanitaire obligatoire dans un hôtel pour une durée de sept jours à leurs propres frais et sept jours supplémentaires de suivi sanitaire rigoureux, ont précisé les mêmes sources.

Les membres de la Commission ont également décidé d’autoriser la circulation et les déplacements entre les régions à partir du 4 juin.


Pour sa part, le comité scientifique de lutte contre le Coronavirus a présenté des propositions sur les différentes mesures à appliquer au cours de la prochaine période, permettant d’assurer un meilleur contrôle des nouveaux cas de contamination importées, afin de prévenir la propagation du coronavirus en Tunisie.

Le Comité de lutte contre le Coronavirus a passé en revue l’évolution de la situation épidémiologique en Tunisie et l’efficacité de la mise en œuvre de la stratégie nationale de confinement ciblé dans ses différents stades adoptés durant la période actuelle et la prochaine étape, en vue de mieux contrôler la propagation de la pandémie.

En confinement total depuis le 22 mars, la Tunisie a appliqué à partir du 4 mai un dé-confinement progressif qui s’étale sur trois étapes (4/24 mai, 25 mai/4 juin et 5 juin/14 juillet).

Dans le cadre de ce plan de dé-confinement ciblé, les autorités tunisiennes ont décidé la réouverture, le 4 juin, des mosquées et de tous les lieux de culte, ainsi que des cafés, des restaurants et des hôtels.


La date de réouverture de ces lieux qui interviendra après plus de deux mois de fermeture, “pourrait être modifiée en cas de reprise de l’épidémie de coronavirus en Tunisie”, qui a connu une amélioration notable ces dernières semaines.

Le ministère de la santé avait annoncé qu’en date du 31 mai, 8 personnes ont été testées positives au coronavirus dont 7 nouveaux cas importés parmi les Tunisiens rapatriés et placés en confinement obligatoire et un seul cas parmi les cas actifs et ce, sur un total de 622 prélèvements (5 dans le cadre du suivi des cas actifs) .

Ainsi le bilan passe à 1084 cas confirmés sur un total de 52503 analyses effectuées depuis le début de la pandémie en mars dernier.

Le nombre de guérisons est passé à 964, dont 72 seulement sont encore porteurs du virus alors que le bilan des personnes décédées n’a pas évolué et a stagné à 48.