Turquie: arrestation de plus de cent présumés daeshistes

La police antiterroriste turque a placé en garde à vue 101 membres présumés du groupe extrémiste de Daesh, jeudi à Ankara.

Une vaste opération, menée à l’aube dans des milieux proches de l’organisation terroriste a permis l’interpellation de 101 présumés membres du groupe sur un total de 245 à l’encontre desquels la justice a émis des mandats d’arrêt, indique l’agence de presse Anadolu. Fin octobre dernier, 63 présumés membres du groupe ont été arrêtés dont 49 ressortissants étrangers. Selon les autorités, certains suspects ont combattu dans les rangs du groupe dans les zones de tension en Irak et en Syrie.

Près de 320 personnes ont perdu la vie dans les attaques attribuées à Daesh en Turquie dont la plus sanglante, en octobre 2015, avait fait 103 tués devant la gare centrale d’Ankara. Lors des célébrations du nouvel An 2017, une attaque contre un club privé à Istanbul, revendiquée par Daesh, avait fait 39 tués. L’auteur de ce carnage, un ouzbek arrêté deux semaines plus tard, est le premier auteur d’une attaque interpellé vivant en Turquie.