UE: 6,1 milliards € alloués à la promotion de la pêche durable et à la protection des communautés de pêcheurs

pêche

Les législateurs européens ont conclu vendredi un accord visant à allouer un montant de 6,1 milliards d’euros au Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture pour la période 2021-2027, dont les principaux objectifs sont la promotion de la pêche durable et la protection des communautés de pêcheurs dans les États membres.

Ce financement porte sur 5,3 milliards d’euros dédiés à la gestion de la pêche, de l’aquaculture et des flottes de pêche, tandis que la somme restante couvrira des mesures comme les avis scientifiques, les dispositifs de contrôle, les informations sur le marché, la surveillance maritime et la sécurité.

Selon un communiqué du Parlement européen, les États membres devront consacrer au moins 15% de ces fonds pour le contrôle et l’application efficaces de la réglementation relative à la pêche, notamment la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Conformément au pacte vert européen, les mesures prises dans le cadre du Fonds contribueront à l’objectif budgétaire global consistant à consacrer 30% des financements à l’action pour le climat, souligne-t-on.

Par ailleurs, en cas d’arrêt définitif des activités des pêcheurs, ces derniers pourront bénéficier d’un soutien pour la démolition ou le déclassement d’un navire. En cas d’arrêt temporaire des activités de pêche, les pêcheurs pourront bénéficier d’une indemnisation pour une durée maximale de 12 mois par navire ou par pêcheur pendant la période de programmation.


Les États membres devront, de même, prendre en compte les besoins spécifiques de la pêche côtière à petite échelle, notamment la simplification des exigences administratives.

En outre, les petits navires pourraient bénéficier d’une aide pour le remplacement ou la modernisation de moteurs si le nouveau moteur ou le moteur modernisé n’a pas une puissance en kW supérieure à celle du moteur actuel.

En vertu de l’accord conclu par les négociateurs européens, un soutien peut également être accordé pour le stockage des produits de la pêche en cas d’événements exceptionnels entraînant une perturbation significative des marchés.

( Avec MAP )