UM6P et IPM collaborent contre les pandémies de germes hautement pathogènes

UM6P

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’Institut Pasteur du Maroc (IPM), avec l’appui du Groupe OCP et de la Fondation OCP, ont signé, récemment, une convention pour doter le Maroc d’une capacité supplémentaire de recherche et de lutte contre les pandémies de germes hautement pathogènes.

Cette convention, qui s’inscrit pleinement dans le cadre de l’effort national pour la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), permettra à ses signataires de mettre en commun leurs ressources et leurs moyens pour contribuer au développement de la capacité nationale de recherche en virologie, indique un communiqué de l’UM6P.

Elle implique plusieurs axes tels que la mise en place d’un centre de virologie médicale pour germes hautement pathogènes au sein de l’IPM pour la détection, l’alerte, la vielle virologique et le développement de nouvelles techniques de diagnostic des germes hautement pathogènes, ou encore la création d’un laboratoire de catégorie P3 à même d’abriter des travaux de recherche en virologie, logé au sein de l’UM6P.

Ces deux structures auront aussi pour objectif d’appuyer l’émergence d’un écosystème entrepreneurial pour la valorisation des résultats de la recherche et le renforcement de l’industrie biomédicale nationale. Un appel à projet en R&D dédiée à la virologie sera bientôt lancé. Il s’agira aussi de promouvoir le développement de la R&D en virologie en capitalisant sur les capacités de l’UM6P et de l’IPM et donnant à la diaspora nationale et internationale spécialisée en la matière un espace idoine pour mener ses recherches.

Le contexte national de crise sanitaire actuel met en évidence, plus que jamais, l’importance de développer les capacités du Maroc en matière de recherche en virologie et de lutte contre les germes hautement pathogènes, ainsi qu’en matière de veille pour aider à anticiper et à faire face à de pareilles crises, conclut l’UM6P.