Un Algérien arrêté en Espagne pour appartenance présumée à Daech

Daech

Des agents de la police nationale espagnole ont procédé à l’arrestation, lundi à Vitoria (nord de l’Espagne), d’un homme de nationalité algérienne pour son appartenance présumée à l’organisation terroriste Daech, indique le ministère espagnol de l’Intérieur.

Agé de 36 ans, l’individu arrêté a entrepris, durant les quatre dernières années, plusieurs activités ayant pour objet de faire la promotion des actions et de l’idéologie de Daech, ainsi que de réaliser une tâche de recrutement pour le compte de l’organisation terroriste, précise la même source dans un communiqué.

Les actions entreprises par le ressortissant algérien arrêté avaient pour objet aussi de favoriser le retour de combattants terroristes en Europe et de collaborer avec des terroristes présents dans la zone de conflit syrienne, ajoute le communiqué.

→ Lire aussi : Arrestation en Espagne d’un membre présumé de Daech en collaboration avec le Maroc

Le mis en cause tirait profit de sa fonction de président d’une association culturelle locale pour propager les idées terroristes entre les membres de la communauté musulmane établis dans la région du Pays Basque. Il projetait la création d’une école pour endoctrinement terroriste des enfants et se vantait du fait qu’il s’est autoformé sur Internet à la fabrication artisanale d’engins explosif.


La personne arrêtée lors de cette opération, menée avec la collaboration d’Europol, percevait des allocations chômage et obtenait des ressources d’un commerce, poursuit la même source, ajoutant que l’enquête a révélé que le ressortissant algérien comptait destiner ses revenus aux personnes qu’il endoctrinait.

L’individu en question a fait preuve de violence à plusieurs reprises, indique la même source, précisant qu’il a même agressé deux policiers, suite à quoi il avait été arrêté une première fois.