Un astronaute vétéran dirige le premier vol spatial habité décollant des États-Unis depuis 2011

astronaute

Les astronautes de la NASA devront décoller du Centre spatial Kennedy, en Floride, ce mercredi, pour le premier vol habité décollant du sol des États-Unis depuis la fin du programme des navettes spatiales en 2011.

Le président américain, Donald Trump assistera en personne à ce décollage prévu à 16h33 (GMT-4) de la mission qui emmènera les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley vers la Station spatiale internationale. Le pilote de la dernière mission de navette, Doug Hurley, est en effet de nouveau à bord, prêt à inscrire son nom dans l’histoire avec le lancement de la capsule Crew Dragon de la société privée SpaceX.

Lors de la dernière mission de Hurley et son équipage à bord d’Atlantis le 8 juillet 2011, l’avenir des vols spatiaux humains au départ de la Floride était incertain. Pour se rendre dans l’espace, il fallait passer par les capsules russes Soyouz qui décollaient du Kazakhstan. Un trajet de remplacement aux États-Unis était prévu dans au moins quatre ans.

Finalement, les coupes budgétaires et les défis techniques ont retardé le programme de la NASA pour les équipages commerciaux pendant près d’une décennie. Un programme de 6 milliards de dollars a été mis au point pour envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale en utilisant des sociétés commerciales – SpaceX et Boeing.

Après la dernière mission en navette, Hurley a travaillé au Johnson Space Center de la NASA pour développer le programme d’équipage commercial. En 2015, il a été sélectionné comme l’un des premiers astronautes d’équipage commercial.


“Je ne m’attendais certainement pas à reprendre les vols”, a déclaré Hurley à la radio NPR. “Je n’avais certainement pas nécessairement un plan pour voler à nouveau”, a ajouté l’astronaute qui a également volé à bord de la navette spatiale Endeavour en 2009″.

L’objectif du vol de ce mercredi, connu sous le nom de Demonstration Mission 2, mettra à profit les compétences de pilotage de Hurley. Lui et le copilote Bob Behnken sont chargés de piloter le Crew Dragon de SpaceX pour la première fois. Le duo mettra la capsule à l’épreuve, la faisant voler à l’aide d’un écran tactile et d’iPads avant de son arrimage à la station spatiale.

Le lancement est prévu à 16h33 (heure de l’est des Etats-Unis). Le vaisseau atteindra la Station spatiale internationale environ 18 heures plus tard. Les astronautes passeront de un à quatre mois sur la station.

Comme Hurley, Behnken est un vétéran de deux missions de navette, l’une en 2008 et l’autre deux ans plus tard.


La mission est un vol d’essai crucial qui, si tout se passe bien, ouvrira la voie à un plus grand nombre d’astronautes pour voler vers la station depuis le sol américain.