A LA UNEMaroc

Un éminent constitutionnaliste belge souligne l’enjeu important de la participation élevée aux élections du 8 septembre

L’éminent constitutionnaliste belge Francis Delperée a souligné, lundi, l’enjeu important de la participation élevée des citoyens aux élections du 8 septembre au Maroc. «En tant qu’observateur de l’extérieur à la fois du processus électoral et de la manière dont il s’est développé au Maroc la semaine dernière, je suis évidemment frappé et avec beaucoup de satisfaction par le taux de participation élevé», a déclaré à la MAP ce professeur émérite de l’Université catholique de Louvain et Président de l’association belge des Amis du Maroc.

Selon lui, le trait caractéristique d’une société démocratique est qu’un certain nombre de femmes et d’hommes participent au processus de décision, élisent des personnes et indiquent à travers ce choix les orientations politiques, économiques et sociales qu’ils souhaiteraient voir privilégier et il y a tout intérêt évidemment à ce que cette participation soit la plus élevée possible. Pour cet homme politique belge, la participation en tant que telle “est quelque chose de tout à fait fondamental dans le processus constitutionnel du Maroc”, notant que «dans la perspective africaine, le Royaume en tant qu’interface entre l’Europe et l’Afrique et tête de pont d’un certain nombre d’idées pour l’ensemble du continent, constitue évidemment un très bel exemple».

Le Maroc a organisé, mercredi dernier, pour la première fois dans la vie démocratique de ses institutions, trois scrutins en une seule journée (législatif, communal et régional) avec un taux de participation de 50,35% au niveau national.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page