Un milliardaire américain fait don de 3,6 milliards de dollars à des ONG

milliardaire

L’homme d’affaires et investisseur américain Warren Buffett, l’un des hommes les plus riches du monde, a annoncé qu’il comptait faire don de 3,6 milliards de dollars d’actions de sa compagnie à cinq associations caritatives, rapporte le quotidien économique spécialisé Bloomberg.

Ce don d’actions de la société Berkshire Hathaway Inc est “l’un de ses plus gros dons de tous les temps“, ajoute le quotidien dans sa livraison de lundi

Un autre riche investisseur US, Jim Walton, l’un des héritiers du fondateur de Wal-Mart, la plus grande chaîne de commerce de détail au monde, avait annoncé, il y a une semaine, avoir cédé 1,2 milliard de dollars d’actions de l’entreprise, ajoute Bloomberg.

En fin de semaine écoulée, le co-fondateur du géant Home Depot, Bernie Marcus, a annoncé, pour sa part, envisager de faire don, avant son décès, de la presque totalité de sa fortune de 4,5 milliards de dollars.

Dans un article consacré à la culture philanthropique aux Etats-Unis, le journal souligne que ces dons par des milliardaires interviennent sur fond de débat en cette période électorale en vue de l’élection présidentielle de 2020 sur les meilleurs moyens de résorber les inégalités économiques et en terme de revenus au sein de la société américaine.


→ Lire aussi : “Taxez-nous plus”, réclament des milliardaires aux Etats-Unis

D’après le journal spécialisé, un groupe comprenant le milliardaire George Soros et le cofondateur de Facebook Inc., Chris Hughes, a appelé, la semaine dernière, à mettre en place un impôt sur la fortune afin d’assurer des fonds pour la lutte contre le changement climatique et le financement de projets de santé publique.

D’autres richissimes hommes d’affaires, à l’image du co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, et du patron de Facebook, Mark Zuckerberg, parmi les autres donateurs généreux, ont déclaré préférer que des œuvres telles que la Fondation Bill & Melinda Gates supervisent le travail de charité.

Selon Bloomberg, le dernier don de Warren Buffet porte à 34 milliards de dollars le montant total des actions qu’il a consenti à des fondations philanthropiques depuis 2006.


Parmi les récipiendaires de ces dons figurent la Fondation Gates, ainsi que des œuvres de bienfaisance portant le nom de son épouse décédée et dirigées par ses enfants.

Favorisée par un cadre juridique propice autour de la succession aux Etats-Unis, l’action des grands donateurs traduit aussi une culture du “give away” qui consiste à redonner à la communauté en signe de reconnaissance d’avoir eu la chance de faire fortune. Plusieurs milliardaires se contentent ainsi de céder à leurs enfants une toute petite partie de leur fortune.