Un missile iranien serait à l’origine du crash de l’avion ukrainien, affirme Trudeau

Trudeau
Trudeau

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau a affirmé jeudi que l’avion ukrainien qui s’est écrasé mercredi à Téhéran, faisant 176 victimes dont 63 Canadiens, aurait été abattu par un missile iranien.

«Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services, selon lesquelles l’avion a été abattu par un missile sol-air iranien. Ce n’était peut-être pas intentionnel», a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse à Ottawa.

Il a, à cet égard, mis l’accent sur la nécessité de mener une enquête approfondie et complète sur l’accident tragique.

→ Lire aussi : Crash d’un avion en Iran: l’Ukraine décrète une journée de deuil national

Des médias américains ont rapporté jeudi que Washington pense que l’appareil ukrainien qui s’est écrasé peu après son décollage de Téhéran tôt mercredi, a été pris pour cible par deux missiles iraniens.


Le président Donald Trump, s’exprimant à la Maison Blanche, a déclaré que l’avion de ligne aurait pu être abattu par “erreur”. Le Canada a exprimé officiellement son souhait de prendre part à l’enquête sur le crash du Boeing ukrainien.

«Il est important que les autorités canadiennes aient un accès en Iran rapidement afin de fournir des services consulaires, aider à l’identification des victimes et faire partie de l’enquête sur l’accident”, a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le pays nord-américain avait rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran en 2012, accusant le régime iranien de soutenir le terrorisme.