Un premier cas de coronavirus chinois détecté à Taïwan

coronavirus
coronavirus

Un premier cas de la nouvelle souche de coronavirus qui sévit actuellement en Chine a été détecté à Taïwan, ont annoncé, mardi, des autorités médicales.

Le virus a été détecté chez une Taïwanaise âgée d’une cinquantaine d’années, qui est arrivée sur l’île en provenance de la ville de Wuhan (centre de la Chine) où le virus, de la même famille que le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), a fait son apparition le mois dernier, selon un communiqué du Centre pour le contrôle des maladies (CDC).

La patiente, qui présentait des symptômes de la maladie à son arrivée à l’aéroport, a informé les agents des services de quarantaine de son état, précise la même source. “Nous demandons à la population de ne pas paniquer, cette personne a été emmenée directement de l’aéroport à l’hôpital”, poursuit le communiqué, ajoutant que le cas a été signalé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et à la Chine.

→ Lire aussi : Nouveau coronavirus: l’Australie signale un premier cas suspect

La malade a assuré aux responsables sanitaires qu’elle ne s’était rendue sur aucun marché local ni avait eu de contact avec des oiseaux ou des animaux sauvages à Wuhan. Quelque 46 passagers et membres de l’équipage de l’avion dans lequel elle a voyagé devaient subir des examens. Lundi, la Chine a fait état d’un troisième mort dû au nouveau virus. À quelques jours des grands chassés-croisés du Nouvel an chinois, l’épidémie s’est propagée vers le nord et le sud du pays, provoquant l’inquiétude à l’étranger.

Alors que l’épidémie était jusqu’ici confinée à Wuhan, les responsables sanitaires chinois ont signalé, lundi, de nouveaux cas dans d’autres villes du pays: deux à Pékin et un autre à Shenzhen, la métropole du Sud, qui fait face à Hong Kong. Plus de 200 personnes ont à présent été contaminées dans tout le pays.