Un ressortissant américain impliqué dans le trafic de cocaïne décède au CHU de Casablanca

cocaïne

Le ressortissant américain d’origine libanaise, impliqué dans le trafic de capsules de cocaïne dans ses intestins, est décédé jeudi soir au CHU Ibn Rochd à Casablanca, a-t-on appris auprès des services de Sûreté nationale de l’aéroport international Mohammed V.

Les éléments de Sûreté nationale de l’aéroport international Mohammed V avait interpellé, mercredi, le ressortissant américain, âgé de 66 ans, dès son arrivée à bord d’un vol en provenance de l’aéroport de Sao Paulo en Brésil, et à destination de l’aéroport international du Caire, après l’avoir soupçonné de transporter des capsules de drogue dans ses intestins, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que le mis en cause à été placé sous surveillance médicale à l’hôpital après avoir souffert d’un malaise à l’aéroport.

L’intervention médicale a permis d’extraire 68 capsules de cocaïne des intestins du prévenu, d’un poids estimé à 795 grammes, avant qu’il ne décède à l’hôpital.

La dépouille du défunt a été transférée à la morgue de l’hôpital à des fins de l’autopsie, tandis que la Brigade de la police judiciaire poursuit ses investigations en enquêtes en vue de déterminer les circonstances entourant la tentative de trafic, par le suspect, de cocaïne à partir de l’Amérique Latine, conclut la DGSN.