Un Saoudien mis en cause dans une fusillade sur une base navale en Floride

fusillade
fusillade

Un membre de l’armée de l’air saoudienne en formation aux Etats-Unis est soupçonné d’avoir tué trois personnes et en a blessé sept autres dans une fusillade sur une base navale en Floride, qui fait actuellement l’objet d’une enquête en tant qu’acte potentiel de “terrorisme”, ont déclaré les autorités, ajoutant que le tireur a été abattu.

Les éléments de la police “ont neutralisé la menace peu de temps” après leur arrivée sur les lieux, a déclaré Chip Simmons, le shérif adjoint du comté d’Escambia, dont relève la Naval Air Station de Pensacola.

Le capitaine Timothy Kinsella Jr. de la Naval Air Station Pensacola a déclaré que la base serait fermée pour le reste de la journée pour les besoins de l’enquête.

→ Lire aussi : Deux morts dans une fusillade dans le sud-est de la Suède

“Je crois que nous pouvons appeler cela un acte de terrorisme, pas un acte de violence au travail”, a déclaré le député républicain Matt Gaetz, à une chaîne locale, notant que le FBI se charge des investigations.


Le président Donald Trump a indiqué avoir eu un entretien au téléphone avec le Roi Salman d’Arabie saoudite à propos de la fusillade, notant que ce dernier a condamné les “actes barbares” du tireur présumé, un saodien en stage sur la base de Floride.

“Le Roi Salman d’Arabie saoudite vient d’appeler pour exprimer ses sincères condoléances et exprimer sa sympathie aux familles et aux amis des militaires qui ont été tués et blessés lors de l’attaque qui a eu lieu à Pensacola, en Floride”, a écrit M. Trump sur Twitter.

La fusillade de vendredi à Pensacola intervient deux jours à peine après qu’un marin américain en service, Gabriel Romero, ait tué deux employés civils et en ait blessé un autre avant de se donner la mort au chantier naval de Pearl Harbor à Hawaii.