A LA UNESociété

Un thon vendu à 129.000 euros à Tokyo

La traditionnelle enchère du Nouvel An à Tokyo s’est soldée, mercredi, par la vente spectaculaire d’un thon de 211 kg à 129.000 euros, déboursé par un chef étoilé au Michelin.

Même si les prix restent loin du record de 2019, le montant payé lors de la première vente aux enchères de l’année au marché aux poissons de Toyusu a baissé pour la troisième année consécutive, la pandémie affectant toujours la demande.

La somme décaissée conjointement mercredi par un restaurateur et un grossiste pour un énorme thon rouge étaient bien inférieurs au record de 2019, quand le prisé poisson avait été vendu pour plus de 333 millions de yens.

La première vente aux enchères de l’année au marché de Toyosu est une tradition très suivie au Japon, qui attire chaque année une horde de grossistes en poisson et de restaurateurs.

Les enchérisseurs déboursent parfois des fortunes pour remporter le thon le plus cher, qui est considéré comme un porte-bonheur et suscite une forte publicité autour de l’acheteur.

Le thon acheté mercredi a été pêché dans la région d’Aomori (nord du Japon), réputée pour la qualité de son thon, et a été vendu à Onodera Group, un restaurateur de sushis étoilé au Michelin, et à Yamayuki, un grossiste japonais.

(Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page