Une cinquantaine de migrants secourus au large de la Tunisie

migrants
migrants

Les autorités tunisiennes ont annoncé, samedi, avoir secouru 53 migrants tunisiens à 60 km du large de l’île de Kerkennah (270 km de Tunis).

Ces migrants, arrêtés jeudi dernier, tentaient de regagner les côtes italiennes à bord d’une embarcation de fortune, selon un communiqué du ministère tunisien de la Défense.

La même source a précisé que des unités de la marine tunisienne et une autre relevant de la garde maritime ont répondu à un appel de détresse lancé par l’embarcation après avoir connu une avarie moteur.

→ Lire aussi : Plus de 2.250 migrants secourus en 2019 en mer Egée par la Police maritime portugaise

Ces candidats à l’émigration clandestine, âgés de 16 à 30 ans, ont avoué avoir pris le large, dans la nuit du 2 au 3 janvier, depuis les côtes de la Chebba relevant du gouvernorat de Mahdia, a ajouté le ministère.

Le nombre de tentatives de migration clandestine vers l’Italie à partir des côtes tunisiennes, longues de 1.300 km, ne cesse de s’amplifier ces dernières années, en dépit des mesures strictes prises par les autorités tunisiennes pour lutter contre ce phénomène.

L’île de Lampedusa est la destination la plus prisée par ces clandestins, étant le point le plus proche de la côte tunisienne à environ 80 km.