A LA UNE

Une cyberattaque force la fermeture d’un important gazoduc aux USA

Une cyberattaque a forcé la fermeture de l’un des plus grands gazoducs des États-Unis, dans ce qui semble être une tentative importante de perturber les infrastructures énergétiques vulnérables du pays.

L’opérateur du système, Colonial Pipeline, a révélé dans un communiqué qu’il avait fermé ses 8000 km d’oléoducs, qui, selon lui, transportent 45% de l’approvisionnement en carburant de la côte Est, afin de tenter de contenir la brèche dans ses réseaux informatiques.

→ Lire aussi : BIDEN APPELLE À MODERNISER LES DÉFENSES AMÉRICAINES CONTRE LES CYBERATTAQUES

« En réponse, nous avons mis hors ligne de manière proactive certains systèmes pour contenir la menace, qui a temporairement interrompu toutes les opérations du pipeline, et affecté certains de nos systèmes informatiques », a indiqué la société.

Colonial a ajouté avoir engagé une société de cybersécurité tierce pour lancer une enquête sur « la nature et la portée de cet incident » et a également contacté le FBI et le département de la Sécurité intérieure. Cette attaque intervient dans un contexte d’inquiétude croissante quant aux vulnérabilités de la cybersécurité des infrastructures critiques américaines, suite à de récents incidents, dont l’attaque contre Solarwinds.

L’administration Biden a lancé le mois dernier un plan visant à renforcer la cybersécurité du réseau électrique national, appelant les leaders de l’industrie à installer des technologies qui pourraient contrecarrer les attaques sur l’approvisionnement en électricité.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page